Accueil | Veille politique & médias | L’IRSN livre ses chiffres de l’exposition aux rayonnements ionisants en France

L’IRSN livre ses chiffres de l’exposition aux rayonnements ionisants en France

12/10/2018 – L’IRSN livre ses chiffres de l’exposition aux rayonnements ionisants en France.

En 2017, 384 198 travailleurs ont été suivis dans le cadre de leur exposition aux rayonnements ionisants dans les activités civiles ou militaires. Cet effectif est en croissance de 1,6 % par rapport à 2016 dans la continuité de ce qui a été observé ces dernières années.

Lire la suite : preventica.com

Voir aussi

Le rapport Lecocq face à l’histoire de la prévention

A l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail du 28 avril dernier, Guy Rider, directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT) soulignait : “Il n’est pas moins nécessaire d’accorder la priorité à la sécurité et à la santé au travail aujourd’hui qu’en 1919”. Il est vrai que le centenaire de l’organisation invite à mesurer les objectifs atteints et ceux à poursuivre.

OPPBTP : Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de construction en période d’épidémie de Covid-19

Ce guide mis à jour le 1er février 2021 liste les mesures destinées à assurer la santé et la sécurité sur les chantiers de BTP face à l’épidémie de Covid-19.

Réforme de la Santé et Sécurité au Travail : la position de l’U3P

Au contact quotidien des entreprises, les acteurs de terrain sont les mieux à même de faire remonter les informations, alerter sur les risques et contribuer à l’amélioration des dispositifs en place.

Les préventeurs privés : « des acteurs incontournables de la prévention des risques professionnels »

Anne-Marielle Pouplier est présidente de l’Union professionnelle des préventeurs privés (U3P) récemment créée pour faire entendre la voix des acteurs privés de la prévention des risques professionnels. Alors que le gouvernement réfléchit à une réforme du dispositif français de santé et sécurité au travail sur la base du rapport Lecocq, elle évoque le rôle crucial qu’y jouent les acteurs privés de la prévention.

Pas de culture de prévention sans évaluation des risques au sein des entreprises

Depuis quelques années, le terme de “culture de prévention” fait figure d’axe stratégique en matière de santé et sécurité au travail. Rappelons ainsi que son développement est qualifié de prioritaire aussi bien par le Plan santé travail 2016-2020 du ministère du Travail que par la Convention d’objectifs et de gestion 2018-2022 de l’Assurance maladie-risques professionnels.

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de la Covid-19 a été actualisé le 29 janvier 2021

La situation sanitaire conduit à maintenir une vigilance constante face à un risque épidémique qui demeure très élevé, comme en témoignent le niveau de circulation important du virus sur le territoire ainsi que l’apparition de nouveaux variants.