Accueil | Veille politique & médias | L’IRSN livre ses chiffres de l’exposition aux rayonnements ionisants en France

L’IRSN livre ses chiffres de l’exposition aux rayonnements ionisants en France

12/10/2018 – L’IRSN livre ses chiffres de l’exposition aux rayonnements ionisants en France.

En 2017, 384 198 travailleurs ont été suivis dans le cadre de leur exposition aux rayonnements ionisants dans les activités civiles ou militaires. Cet effectif est en croissance de 1,6 % par rapport à 2016 dans la continuité de ce qui a été observé ces dernières années.

Lire la suite : preventica.com

Voir aussi

Conférence de presse de Charlotte Lecocq au salon Préventica de Bordeaux

Conférence de presse de la députée de la 6ème circonscription du Nord qui vient de remettre son rapport au 1er Ministre du Gouvernement Macron (août 2018) : « Santé au travail : vers un système simplifié pour une prévention renforcée »

L’U3P, pour faire entendre la voix des professionnels de la prévention !

L’Union Professionnelle des Préventeurs Privés (U3P) démarre officiellement ses activités, avec la mise en ligne de son site internet et une campagne de communication en direction des décideurs publics et privés ayant à se prononcer sur les projets de réforme de la prévention des risques dans l’entreprise et de la santé & sécurité au travail.

COVID-19 : reprise du travail et prévention en entreprise

L’INRS appelle à la vigilance sur l’impact de certaines mesures prises par les entreprises face à ce nouveau risque. Dans le contexte actuel de pandémie, l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies...

Réforme de la Santé et Sécurité au Travail : la position de l’U3P

Au contact quotidien des entreprises, les acteurs de terrain sont les mieux à même de faire remonter les informations, alerter sur les risques et contribuer à l’amélioration des dispositifs en place.

Le rapport Lecocq face à l’histoire de la prévention

A l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail du 28 avril dernier, Guy Rider, directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT) soulignait : “Il n’est pas moins nécessaire d’accorder la priorité à la sécurité et à la santé au travail aujourd’hui qu’en 1919”. Il est vrai que le centenaire de l’organisation invite à mesurer les objectifs atteints et ceux à poursuivre.

Les risques professionnels en question(s)

Au carrefour du droit du travail et du droit de la protection sociale, les risques professionnels donnent lieu à une intense jurisprudence qui conditionne aussi bien l’indemnisation des travailleurs blessés ou malades que les obligations de prévention des entreprises.